© 2017 by Ludovic de Preissac  /credit photo Eric Barbara

Ludovic de Preissac

Une enfance musicale

Issu d’une famille de musiciens, c’est à 15 ans qu’il s’initie au jazz en autodidacte et complète sa formation musicale au Lycée de Sèvres (B.T. des Métiers de la Musique) avant de devenir, dès l’âge de 20 ans, pianiste de jazz. Il commence alors l'aventure en parcourant l’Europe sur le fameux train « l’Orient-Express »).

Sur les routes du jazz

Sollicité tout d’abord par des musiciens de jazz classique comme son père le clarinettiste Philippe de Preissac, Maxime Saury ou Stéphane Guérault, c’est avec son premier trio (1987) qu’il développe un langage plus moderne (lauréat « Jazz à La Défense » et Concours International de Monaco).

Le Trio

Constitué par Ludovic à l’âge de 26 ans, ce trio, influencé par ceux des pianistes Oscar Peterson et Michel Petrucciani, puise son répertoire dans la relecture des grands standards américains.

Sollicité pour accompagner différents solistes, ce trio illustre, dans un contexte plus pédagogique (master-class, stages), toute l’histoire du piano-jazz (la première partie est présentée en piano solo).

Principaux Jazz-clubs à Paris : Autour de Midi et Minuit, le Baiser Salé, Le Café Universel.

Le Quintet

L’adjonction de la trompette et du saxophone offre un champ élargi pour la composition et l’arrangement.

Tout d’abord inspiré par les quintets légendaires américains des années 50/60 (Horace Silver, Art Blakey et les Jazz Messengers), un répertoire original et un « son » imposent ce quintet comme l’un des meilleurs en France.

Au service d’un jazz dynamique qui favorise autant l’interprétation que la présence scénique, ce quintet offre sur scène une prestation jubilatoire.

Les nouvelles compositions trouvent leur pleine mesure et prolongent l’esthétique déjà présente au sein du trio. Les climats originaux, tant rythmiques qu’harmoniques, contribuent à singulariser cette formation.

Concerts : Sunside, Duc des Lombards, Baiser Salé et pour Radio-France. Festivals de Marciac, etc …

Le Sept « Têtes » + Invités

En restituant le « son » unique du big-band, véritable « Rolls-Royce » des formations de jazz, cet ensemble, grâce à des arrangements réduits, offre aussi la dynamique d’un grand orchestre. Ce septet propose un large répertoire qui permet de s’adapter à différents contextes (concerts, soirée dansante, histoire du jazz, etc …)

Programmes proposés
1/ « West Side Suite » : arrangé et ré-orchestré à partir de la version mythique du pianiste Oscar Peterson. Une Suite « descriptive » où chaque musicien est mis tour à tour en valeur. Un must …

2/ « Blue Bird » : une re-lecture de l’oeuvre géniale du saxophoniste Charlie Parker (Ko-Ko, Billie’s Bounce, …)

3/ Compositions originales et arrangements : cf CD « Retrouvailles »

4/ L’Amérique du jazz en chansons (Ray Charles, Franck Sinatra, George Benson, etc …) : les plus grands standards chantés ré-arrangés pour 4 cuivres + section rythmique et chanteur (Georgia, Fly Me To The Moon, Lady Is A Tramp, ..). Idéal pour soirées dansantes ou à thèmes.

Discographie sélective

– 2015 : L'ENJEU DES PARADOXES (Frémeaux et associés)

– 2011 : WEST SIDE STORY  (Frémeaux et associés)

– 2007 : RETROUVAILLES en Septet  (Aphrodite records)

2005 : REPETITION (Avec le MAGNETIC BIG-BAND, Direction / Arrangements : L. de Preissac / Gilles Réa)

– 2000 : Bob Mintzer en invité (Avec le MAGNETIC BIG-BAND, Direction / Arrangements : L. de Preissac / Gilles Réa)

– 1997 : NEWS FROM NEW-YORK avec des musiciens américains

- 1992 : JAZZ MENE A PARIS en Quintet + Marc Thomas (vocal)

– 1990 : BOP FOR SALE en Quintet / Trio

 

En tant qu'invité :

Tullia Morand  Big-Band

 

"Swing ondulé "  volume 1 et 2

stéphane SEVA washboard group